Allocution Général Scaparotti – 31 mai 2018 – Stèle Alexandre Renaud

Monsieur le Maire,Mr Renaud , Mesdames, Messieurs

 

En tant que  Commandant supréme des Forces Alliées en Europe et fier membre d honneur de l association des Amis des Vétérans Américains en Normandie je tiens à vous exprimer ma gratitude à vous et aux citoyens de Sainte Mére Eglise. Merci pour votre hospitalité, générosité, et amitié envers les militaires Américains, notre armée et plus spécialement les soldats de la 82e Airborne Division. Depuis 74 ans vous nous avez reçus ,hébergés,nourris. Nous sommes devenus comme une famille.
 
Cette cérémonie nous réunit pour honorer Alexandre Renaud et je veux saluer votre action qui perpétue son exemple. Merci .
Alexandre a dédié sa vie à cette ville et à la mémoire des Américains qui se sont battus pour la libérer. En tant que maire il démontra une foi et un optimisme inébranlables. Même dans le fossé ou il prit refuge avec sa famille et des 
voisins au coeur de la bataille il ne perdit jamais espoir que la libération était proche. Avec cette foi et optimisme il guida ses citoyens depuis les temps sombres de l'occupation et de l oppression jusqu'à la lumiére de la 
Libération.
En tant qu'historien, il décrivit les actes héroiques des parachutistes et ceux de simples citoyens. Il décrivit les parachutistes qui se sont battus ici comme " Les plus braves parmi les braves " et fit serment de ne jamais oublier leur sacrifice.
 
Il narra le courage de ceux qui, pendant la guerre, ont fourni aux soldats de la nourriture, des soins et un abri souvent aux risques de leur propre sécurité. Il a reconstruit cette ville pas seulement avec des pierres et des briques mais aussi avec des récits qui donnent un témoignage précieux pour l'histoire.
 
Alexandre était plus qu'un maire et un historien il était aussi un pére. Il enseigna à ses enfants comment vaincre la peur alors que trés jeunes ils avaient été exposés à des images de mort et de destruction. Il leur appris l'importance de la gratitude et de l'honneur. Peut-être aussi que par dessus tout il leur montra la valeur du service public sous toutes ses formes.
 
Au cours des mois et des années qui suivirent, son épouse, Simone Renaud, s'astreint à prendre soin des tombes des soldats et à rassurer leurs familles qu ils n'étaient pas abandonnés. Un pére écrivit à Simone "Gentille dame, vous êtes probablement plus proche de nous que n'importe quelle autre personne de ce monde car vous étes si proche de notre fils, physiquement et spirituellement ."
 
Les Vétérans la nommérent The Mother of Normandy et, de même que Simone promis que sa famille n'oublierait jamais les sacrifices de nos soldats, nous promettons que son héritage et celui de sa famille vivra longtemps dans nos coeurs.
 
Alexandre et Simone partageaint un sens profond de l'histoire. Alexandre écrit à propos de l'église que nous voyons derniére nous, une église dont la construction débuta au 12e siècle : "Cela prit quatre siécles pour terminer sa construction et bien que les gens savaient qu'ils n'en verraient pas la fin, ils savaient que leurs enfants et leurs petits enfants accompliraient leur tache, génération aprés génération."
 
Aux parachutistes d'élite assemblés devant nous, c'est ce que l histoire nous demande de faire : poursuivre la tache, continuer le travail et l'engagement noble de servir la cause de la paix .
 
Vous portez l'heritage de la 82e Airborne, un héritage pour toujours lié à Sainte Mére Eglise, un héritage fiérement partagé avec le maire de la Libération, Alexandre Renaud.
 
Merci

Comments are closed.